jeudi 24 décembre 2015

Le passage du Nord-Ouest



Partir par les chemins creux. Gagner le causse, siffler les milans et goûter, près des sources, à la délicatesse des fougères. Franchir les collines au milieu des hêtres, du schiste et des chataigniers. Au bout de la route, une fenêtre illuminée, une soupe et les promesses du Malbec. Santé, simplicité. 
Le bonjour chez vous.

Aucun commentaire: