samedi 30 juillet 2022

Voix véritables

 


Si, de la maison Radio France, lentement démantelée par une succession de patrons très libéraux, il ne devait rester que quelques pierres, ce seraient celles de la mémoire. Parmi celles-ci, on trouverait quelques diamants, comme cet entretien entre André Breton, Pierre Reverdy et Francis Ponge débattant, en 1952, de la poésie et de son rôle social dans l'émission d'André Parinaud : Rencontre et Témoignages.

Ceci étant dit, on notera l'étonnement du journaliste qui présente cette pépite. En moderne conséquent, la discussion entre les trois poètes lui paraît « incroyable à bien des égards », non pas tant à cause de l’identité des protagonistes mais de ce qui est dit qui lui « paraît presque irréel . On constatera ainsi que ce jeune homme s'effare d'entendre ce qu'il n'entend plus aujourd'hui autour de lui : des hommes capables de s'exprimer avec cohérence et profondeur, bien au-delà du trio sujet-verbe-complément violenté par la majorité et particulièrement par ceux qui se prétendent écrivain.

Breton, Reverdy, Ponge. Voilà des hommes dont la pensée et les actions leur permettent d'user de la véritable langue natale. Pour qui écoutera leurs voix, le contraste n'en sera que plus cruel avec le pidgin ânonné par nos contemporains. On sait parler quand on sait vivre.

 

Aucun commentaire: